Développement local et régional

Suivant la sanction du projet de loi 28, Loi concernant principalement la mise en œuvre de certaines dispositions du discours sur le budget du 4 juin 2014 et visant le retour à l’équilibre budgétaire en 2015-2016, le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire a établi que le développement local et régional de notre territoire était dorénavant une compétence de la Municipalité régionale de comté de La Vallée-du-Richelieu (MRC).

Depuis 1998, le Centre local de développement de La Vallée-du-Richelieu (CLD) œuvre auprès des entreprises de la région afin de favoriser l’essor économique sur le territoire par la création, la consolidation et l’expansion d’entreprises et par la création d’emplois dans le respect du développement durable et le maintien du niveau élevé de qualité de vie des citoyens. De plus, le CLD se veut également un acteur proactif pour les enjeux économiques et pour l’amélioration et la consolidation du cadre de vie qui prévalent dans la MRC.

C’est donc dans un esprit de continuité et d’efficacité que la MRC a choisi de mandater son organisme économique, le CLD, pour que ce dernier mette en place toute mesure favorisant l’essor économique, social et communautaire par le soutien des entrepreneurs, des entreprises et organismes de son territoire.


Axes et priorités d’intervention

La MRC, de concert avec le CLD, a entamé un travail de réflexion considérable afin d’identifier les axes et les priorités d’intervention qui orienteront les actions effectuées sur l’ensemble de notre territoire.


Documentation
 



Ce travail a servi de base pour l’élaboration ou la mise à jour des différentes politiques, plans d’actions et pour le développement d’outils de travail qui pourront être utilisés par la MRC et les différents organismes qui y sont reliés.


Soutien aux entreprises et organismes

La politique de soutien présente l’ensemble des services offerts aux entrepreneurs, entreprises et organismes de la région et ce, autant du point de vue des services conseil que du volet financement. Les politiques de financement se composent de deux volets :
  • les fonds d’investissement;
  • le soutien aux projets structurants.

Les fonds d’investissement comprennent le Fonds local d’investissement (FLI) et le Fonds local de solidarité (FLS). Le premier provient exclusivement d’un prêt versé par le gouvernement provincial et comprend certaines règles édictées par l’appareil gouvernemental. Le second est une combinaison de financement local et d’une portion provenant de Fonds locaux de solidarité FTQ. Et les règles de ce dernier ont fait l’objet fait l’objet d’une entente spécifique signée en mai 2010.
 

Documentation




 
Soutien aux communautés rurales


La Politique de soutien aux communautés rurales a été mise sur pied par la MRC en 2015 afin d’assurer le développement des communautés rurales et l’occupation dynamique du territoire de la Vallée-du-Richelieu. Elle s’inscrit, en quelques sortes, en continuité avec l’esprit du Pacte rural appliqué de 2002 à 2015.

Ses orientations stratégiques sont :
  • Promouvoir le renouvellement et l’intégration des populations;
  • Favoriser la mise en valeur des ressources humaines, culturelles et physiques du territoire;
  • Assurer la pérennité des communautés rurales;
  • Maintenir un équilibre entre la qualité de vie, le cadre de vie, l’environnement naturel et les activités économiques.


Le soutien des communautés rurales s’applique dans les six (6) municipalités anciennement visées par le Pacte rural, à savoir :
  • Saint-Antoine-sur-Richelieu;
  • Saint-Denis-sur-Richelieu;
  • Saint-Charles-sur-Richelieu;
  • Saint-Jean-Baptiste;
  • Saint-Marc-sur-Richelieu;
  • Saint-Mathieu-de-Beloeil.
 
 
Documentation





Tourisme

La politique touristique au sein de la MRC constitue l’axe principal d’une stratégie d’actions permettant d’atteindre l’aspect touristique des priorités d’interventions économiques préalablement identifiées par l’ensemble des villes et municipalités du territoire.

Loin de tout bouleverser, cette politique s’appuie sur l’identité de la région et de ses principaux acteurs, tout en mettant en valeur ses pôles d’intérêts. Elle sera à l’écoute des besoins des intervenants politiques, démontrera l’unicité des intervenants touristiques et contribuera au maintien de la qualité de vie des citoyens.

 
Documentation
 




Rapport d’activités

Dans le but de soutenir les MRC dans cette nouvelle compétence, le MAMOT a mis en place le Fonds de développement des territoires (FDT). Ce fonds sert d’outil de financement pour les mesures de développement local et régional que la MRC entend retenir.

Ces mesures peuvent porter sur les objets suivants :
  • La réalisation de ses mandats au regard de la planification de l’aménagement et du développement de son territoire;
  • Le soutien aux municipalités locales en expertise professionnelle ou pour établir des partages de services (domaine social, culturel, touristique, environnemental, technologique ou autre);
  • La promotion de l’entrepreneuriat, le soutien à l’entrepreneuriat et à l’entreprise;
  • La mobilisation des communautés et le soutien à la réalisation de projets structurants pour améliorer les milieux de vie, notamment dans les domaines social, culturel, économique et environnemental;
  • L’établissement, le financement et la mise en œuvre d’ententes sectorielles de développement local et régional avec des ministères ou des organismes du gouvernement;
  • Le soutien au développement rural, dans le territoire rural qu’il aura défini à cette fin.
 
 
Documentation
 
 
La M.R.C.| Aménagement du territoire| Gestion des cours d'eau| Sécurité publique| Culture| Évaluation foncière| Gestion des matières résiduelles| Les programmes