Matières organiques

Collecte et valorisation des matières organiques
 
C'est avec beaucoup d'enthousiasme que la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu vous encourage à adhérer au projet de collecte des matières organiques et à relever ce nouveau défi environnemental. Dès le début 2018, le centre de traitement intégré par biométhanisation sera en activité et les résidants des 13 municipalités de la MRC, en plus des citoyens des municipalités des MRC de Marguerite-D'Youville et de Rouville, participeront à la collecte des matières organiques. 


L'importance de la participation citoyenne


Le slogan, Nous y mettons toute notre énergie!, fait référence non seulement à la participation des citoyens à la collecte, mais aussi à celle des trois MRC et du partenaire privé qui collaboreront à la transformation des matières organiques en biogaz, une énergie verte.



L’Organibac est le nom qui sera donné au bac roulant brun. Dans ce nom évocateur, on retrouve à la fois les notions « organiques », pour les matières qu’on y dépose, et « organiser », qui fait référence au tri des matières.


Visionnez la vidéo d'information du projet de valorisation des matières organiques pour en apprendre davantage :




Quelles sont les étapes restantes du projet?
  • obtention, par la SÉMECS, du certificat d’autorisation du MDDELCC
  • construction du centre de traitement intégré
  • achat des équipements de collecte (Organibacs)
  • adjudication des contrats de collecte
  • mise en ligne du site Internet www.semecs.ca (actuellement site temporaire)
  • soirées d'information auprès de la population
  • tournée éducative dans les écoles secondaires du territoire
  • mise en service du centre de traitement intégré
     
Échéancier préliminaire
  • début de la construction du centre de traitement intégré : 2016
  • distribution à domicile des Organibacs : 2017
  • mise en service du centre de traitement intégré : 2017
 
 
Chronique Parlons biométhanisation... 

 
 
  • Quelles seront les matières acceptées?
  • Pourquoi la biométhanisation?
  • Livraison des Organibacs

 
  • Qu'est-ce qu'un procédé de biométhanisation?
  • Pourquoi implanter une 3e voie?

 
 


 Chronique Parlons Biométhanisation vol. 3 no. 1
  • Quelles sont les différences entre le compostage et le procédé de Biométhanisation?
  • Quels sont les avantages de participer à la collecte des matières organiques ou de composter?


 

  
Questions fréquentes... 
 
Qu’est-ce que la biométhanisation?

La biométhanisation est un procédé de traitement des matières organiques par fermentation en absence d’oxygène en milieu fermé. Il s’agit d’un processus de dégradation biologique s’effectuant dans un digesteur et les produits issus de ce procédé sont le biogaz et le digestat.

 
Qu’est-ce que le biogaz et le digestat?

Le biogaz et le digestat sont les produits issus du procédé de biométhanisation et ils peuvent être utilisés comme combustible ou en remplacement au carburant fossile.

Le biogaz est un mélange de méthane, de dioxyde de carbone et de vapeur d’eau. Le méthane est une source d’énergie et représente le principal constituant du gaz naturel. Le digestat est le résidu liquide, pâteux ou solide, issu du procédé de biométhanisation. Il est une matière inodore.


Qu’est-ce que les matières organiques?

Les matières organiques sont tous les résidus qui se putréfient et se décomposent sous l’action de microorganismes. Pensons aux résidus de table et de jardin, y compris le gazon. Les termes matières putrescibles et matières compostables sont des synonymes du terme matières organiques.

 
Quelles seront les matières acceptées et les matières refusées?

Cliquez sur le lien suivant pour connaître la liste préliminaire des matières organiques acceptées.

 
Quels sont les avantages de la biométhanisation?

La biométhanisation :
  • favorise la réduction de la quantité de déchets envoyés dans les sites d’enfouissement;
  • permet de transformer une ressource renouvelable, les matières organiques, en ressources et ultimement en énergie verte et en fertilisants;
  • limite les émissions de gaz à effet de serre et donc contribue à la lutte contre le réchauffement climatique.
 
Pourquoi implanter la collecte des matières organiques?
 
Basée sur les principes du développement durable, la collecte des matières organiques nous permettra d’atteindre les objectifs établis par le gouvernement provincial, soit :
  • ramener, d’ici 5 ans, la quantité de matières résiduelles éliminées à 700 kg par personne, par année, ce qui représente une réduction des matières générées de l’ordre de 13,5 % par personne;
  • revaloriser 60 % des matières organiques putrescibles d’ici 2015;
  • bannir les matières organiques de l’enfouissement d’ici 2020.
 
Qu’est-ce qu’est la SÉMECS?
 
La Société d’économie mixte de l’est de la couronne sud (SÉMECS) est formée :
  • des trois MRC de l’Est de la Couronne Sud :
    • MRC de La Vallée-du-Richelieu,
    • MRC de Marguerite-D’Youville,
    • MRC de Rouville;
  • et de la compagnie Biogaz EG.
La SÉMECS assure la compétence des MRC au niveau du traitement des matières organiques en assumant, notamment, les opérations du futur Centre de traitement intégré des matières organiques, et ce, en vertu de Loi sur les sociétés d’économie mixte dans le domaine municipal (chapitre S-25.01).
 

Où sera construit le Centre de traitement intégré?

Le centre sera situé dans le parc industriel « Novoparc » de Varennes en bordure de la route Marie-Victorin. Pour un aperçu de l'emplacement du centre, visionnez la vidéo d'information. L’architecte retenu par la SÉMECS est Jacques Monty Architecte de Chambly. Le rendu permet de visualiser la façade et la profondeur du bâtiment ainsi que la partie des bureaux administratifs et un digesteur.
 
 
 
Vous avez des questions au sujet de la future collecte des matières organiques? 

Communiquez avec M. Léo Fradette, responsable de la gestion des matières résiduelles.
Téléphone : 450 464-0339, poste 2105
Courriel : lfradette@mrcvr.ca
 
 
La M.R.C.| Aménagement du territoire| Gestion des cours d'eau| Sécurité publique| Culture| Évaluation foncière| Gestion des matières résiduelles| Les programmes