Orientations et objectifs
Selon la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, toutes les M.R.C. doivent inclure, dans leur schéma d’aménagement, les grandes orientations et objectifs d’aménagement du territoire. Ceux-ci visent l’atteinte de l’accomplissement de la communauté et l’amélioration de la gestion des ressources au niveau de l’aménagement et du développement du territoire, tout en tenant compte des potentiels et contraintes. Cette vision d’ensemble s’articule en fonction des principes de développement durable qui touchent aux sphères économiques, sociales et environnementales.

Afin de mettre en œuvre ses orientations, qui jouent le rôle de lignes directrices au Schéma d’Aménagement Révisé, la M.R.C. s’est dotée d’objectifs particuliers de faciliter la prise de décision. Ces objectifs, tout comme les orientations, sont opposables au gouvernement ainsi qu’aux municipalités de la M.R.C. Ces dernières doivent s’y conformer à l’intérieur de leur plan d’urbanisme et de leurs autres règlements d’urbanisme. Cela permet d’harmoniser les interventions locales et supralocales en matière d’aménagement du territoire.

À cet effet, les orientations et les objectifs d’aménagement inscrits au Schéma d’Aménagement Révisé sont :
  • Maintenir l’identité de la M.R.C. de La Vallée-du-Richelieu;
  • Miser davantage sur la consolidation des acquis pour compenser les effets du ralentissement de la croissance;
  • Favoriser l’accomplissement de la communauté.

Les objectifs et interventions :

Objectifs
Interventions
   
CONCENTRER LE DÉVELOPPEMENT URBAIN DANS LES PÔLES MAJEURS
  • Rationaliser la croissance du développement urbain
  • Favoriser la concentration du développement résidentiel dans les pôles majeurs
  • Renforcer la vocation commerciale et de services de notre région tout en consolidant les noyaux existants
  • Rationaliser le développement industriel et l’articuler principalement en fonction de la présence des axes autoroutiers et d’une desserte en infrastructures adéquates
   
RAFFERMIR ET METTRE EN VALEUR LA VOCATION AGRICOLE
  • Restreindre les activités incompatibles avec le milieu agricole
  • Favoriser le développement de l’activité agricole
  • Développer la vocation agricole en accord avec son environnement
   
CONSERVER LE MILIEU NATUREL ET METTRE EN VALEUR SES POTENTIELS
  • Améliorer la qualité des eaux
  • Préserver les sites d’intérêt faunique dans les territoires d’affectations protection et de conservation
  • Préserver les îles ainsi que les milieux offrant un potentiel écologique, soit : les îles de Chambly, Pastor, de la Poterie, aux Cerfs et les chenaux de la rivière l’Acadie et du bassin de Chambly à Carignan
  • Assurer l’intégrité des bois de : Contrecoeur, Saint-Antoine, Verchères, Saint-Amable, Carignan, L’Acadie, Brossard, Saint-Charles-sur-Richelieu, Saint-Denis-sur-Richelieu, Les Bosquets, Mont-St-Hilaire, St-Jean-Baptiste et le mont Rougemont
  • Conserver le caractère naturel de la rivière Richelieu, des cours d’eau et des lacs en maximisant l’intégrité des rives et du littoral.
  • Conserver le caractère naturel du mont Saint-Hilaire
  • Réglementer les secteurs à contrainte
   
METTRE EN VALEUR LE POTENTIEL RÉCRÉOTOURISTIQUE ET CULTUREL
  • Développer l’activité récréotouristique pour mieux desservir les besoins de loisir, de divertissement, de détente et d’enrichissement culturel de la population locale
  • Assurer la sécurité sur la rivière Richelieu, en encadrant la navigation de plaisance
  • Favoriser l’accessibilité aux rives
  • Privilégier l’activité de plein air
  • Sauvegarder et mettre en valeur les éléments et les ensembles de nature patrimoniale
  • Favoriser l’implantation et l’expansion des équipements et des services récréotouristiques et culturels
   
PLANIFIER L’ORGANISATION DU TRANSPORT TERRESTRE
  • Maintenir la fluidité des déplacements sur les réseaux routiers suprarégionaux et régionaux
  • Hiérarchiser le transport collectif et le structurer à partir du réseau interrégional
  • Faire de l’aéroport de Saint-Mathieu-de-Beloeil l’unique site aéroportuaire sur notre territoire
  • Favoriser l’intégration des réseaux routiers locaux intermunicipaux
  • Définir le réseau cyclable régional (Politique de développement du réseau cyclabe)
  • Améliorer la sécurité des déplacements sur le réseau routier régional tout en maintenant son rôle
   
 AMÉLIORER LA QUALITÉ DU PAYSAGE
  •  Assurer la conservation de l’intégrité des composantes structurantes du paysage naturel, agricole, patrimonial et culturel sur tout le territoire de la M.R.C.
  • Assurer la mise en valeur des composantes paysagères sur l’ensemble de la rivière Richelieu et le long des routes panoramiques et favoriser l’accessibilité des rives de la rivière Richelieu
  • Améliorer la qualité du paysage urbain des portions des routes 112 et 116 vouées à une affectation commerciale et/ou industrielle
  • Assurer la mise en valeur du milieu bâti et des fenêtres industrielles le long des autoroutes 10 et 20
   
AMÉLIORER LA QUALITÉ DES SERVICES PUBLICS
  • Améliorer les infrastructures de production et de distribution en eau potable
  • Déterminer des méthodes de traitement et de valorisation des déchets
  • Favoriser le regroupement des municipalités pour la mise en place d’usines d’épuration des eaux usées
     
   
RATIONALISER LE DÉVELOPPEMENT ET FAVORISER LE PARTAGE DES ÉQUIPEMENTS ET DES SERVICES COMMUNAUTAIRES
  • Santé et services sociaux
  • Équipements scolaires
  • Sécurité publique
  • Équipements culturels
  • Équipements récréatifs
  • Réseaux majeurs de transport d’énergie et de télécommunication
 
La M.R.C.| Aménagement du territoire| Gestion des cours d'eau| Sécurité publique| Culture| Évaluation foncière| Gestion des matières résiduelles| Les programmes