Bandes riveraines

Bandes riveraines

Partager sur

Share on facebook
Share on linkedin
Share on email
Share on print

Pour préserver la valeur écologique et biologique des lacs et cours d’eau et sauvegarder les usages de l’eau, il est important de maintenir une bande de protection en bordure de ceux-ci.

Les bandes de protection riveraines représentent tout à la fois un habitat pour la faune et la flore, un écran face au réchauffement excessif de l’eau, une barrière contre les apports de sédiments aux plans d’eau, un rempart contre l’érosion des sols et des rives, un régulateur du cycle hydrologique, un filtre contre la pollution de l’eau et un brise-vent naturel. Les milieux riverains jouent également un rôle important dans la protection de la qualité esthétique du paysage.

Service d'accompagnement

La MRCVR incite les propriétaires des terres agricoles à prendre soin de leurs bandes riveraines et à réaliser des travaux de restauration et de rétablissement d’un couvert végétal, particulièrement lorsque des travaux d’entretien de cours d’eau sont réalisés. Les propriétaires peuvent s’adresser à la MRCVR pour obtenir des conseils généraux sur les travaux à réaliser et obtenir une évaluation sommaire des coûts des travaux à réaliser. Le propriétaire demeure toutefois responsable de consulter un professionnel habilité dans ce domaine.

De leur côté, les municipalités sont responsables d’appliquer les normes de protection des rives découlant de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables adoptée par le gouvernement du Québec.

Dans plusieurs cas, les bandes riveraines sont dans un état dégradé ce qui entraîne très souvent des problèmes d’érosion et d’accumulation de sédiments dans les cours d’eau. Cette situation est particulièrement préoccupante en milieu agricole où la détérioration des cours d’eau affecte les conditions de drainage des sols agricoles.

Afin de prévenir leur dégradation et assurer la pérennité de la qualité des cours d’eau, des efforts doivent être faits afin de restaurer la végétation sur les bandes riveraines.

Programme ALUS Montérégie

Le programme ALUS Montérégie  fut créé conjointement en 2016, par la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada, afin de rétribuer monétairement les agricultrices et les agriculteurs qui réduisent leur empreinte environnementale en réalisant volontairement des aménagements sur leurs terres agricoles.

Le programme ALUS Montérégie aide les agriculteur(-trice)s à réaliser des travaux tels que le rétablissement de zones humides, le reboisement, la plantation de brise-vent, l’installation de zones tampons riveraines, la gestion de systèmes de drainage durables, la création d’habitats des pollinisateurs et la mise en place d’autres projets écologiques sur leur propriété. 

La MRCVR encourage les agriculteur(-trice)s à se prévaloir du programme qui peuvent bénéficier d’une aide monétaire maximum de 750$/ha/an.

Aller au contenu principal