Un bilan 2020 positif de la Table de développement économique de la Vallée-du-Richelieu et les manches bien relevées pour 2021

Un bilan 2020 positif de la Table de développement économique de la Vallée-du-Richelieu et les manches bien relevées pour 2021

Réunis une dernière fois pour l’année 2020, les partenaires de la Table de développement économique de la Vallée-du-Richelieu ont constaté l’ampleur du travail accompli au cours de l’année pour soutenir les entreprises, les entrepreneur(e)s et les organismes dans la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Moins d’un mois après la première rencontre, le contexte d’état d’urgence sanitaire venait chambouler les plans prévus et systématiquement, cette instance de concertation s’est transformée en cellule de crise économique locale.

« Quand on est ensemble pour notre économie, tout est possible! Nous ferons tout ce qui nous est possible de faire pour assurer la vitalité économique du territoire. »

– Diane Lavoie, mairesse de la ville de Beloeil et préfète de la MRC de La Vallée-du-Richelieu

De nombreuses initiatives locales

Les partenaires ont été présents et ont participé avec rigueur aux 11 rencontres en plus de développer différents projets. L’implantation de la ligne Info-entreprises a été la première action de la Table afin d’offrir un soutien aux entreprises. Par le biais de ces rencontres, l’information a circulé rapidement entre les différentes organisations, permettant ainsi une meilleure connaissance des mesures, rendant efficace le référencement pour les entreprises et facilitant l’accès aux mesures pour ces dernières. Par la suite, différentes initiatives ont émané de la Table, telle que le mouvement « À vos masques, prêts, sortez », une campagne faisant la promotion du couvre-visage lors du déconfinement du printemps dernier.

Une panoplie de mesures en soutien à l’économie locale

Depuis le mois d’avril, la MRCVR administre le Programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME). À ce jour, le Programme a octroyé plus de 1 570 000 $ en prêt, dont près de 650 000 $ pourront être transformés en pardon de prêt au cours des prochains mois. Cinquante-sept (57) entreprises en ont bénéficié et plusieurs demandes sont en cours de traitement. De son côté, CAE Capital Rive-Sud a aussi soutenu plusieurs entreprises grâce à son programme du Fonds d’aide et de relance régionale. Lors de la première vague, 330 000 $ ont été investis pour soutenir 11 entreprises de la MRCVR. Les chambres de commerces ont promu avec conviction l’achat local grâce à leurs campagnes de promotion respectives. Elles ont également collaboré avec Desjardins au cours de l’été et ont permis, par le fait même, un investissement de 50 000 $ pour des organismes locaux. Tout indique que le début de l’année 2021 comportera de nombreux défis pour les entreprises situées en zones rouges. Les membres de la Table ont confirmé leur intention de poursuivre le travail et affirment être prêts à mettre en place toutes les mesures, projets et activités assurant une reprise économique à la hauteur du potentiel de la région.

À propos de la Table de développement économique

La Table de développement économique de la Vallée-du-Richelieu, une initiative de la MRCVR et du député de Borduas, monsieur Simon Jolin-Barrette, a été mise sur pied en février 2019 avec comme objectif de proposer un plan d’action en développement économique. La Table est composée des intervenants suivants : la MRC de La Vallée-du-Richelieu, le Député de Borduas, monsieur Simon Jolin-Barrette, le Député de Chambly, monsieur Jean-François Roberge, le Député de Beloeil-Chambly, monsieur Yves-François Blanchet, CAE Capital Rive-Sud, les trois Chambres de commerce du territoire, soit la Chambre de commerce et d’industrie Vallée-du-Richelieu, la Chambre de commerce et d’industrie du Bassin de Chambly, la Chambre de commerce Mont-Saint-Bruno, le Pôle de l’entrepreneuriat collectif de l’Est de la Montérégie, la Ville de Chambly, Services Québec, Expansion PME et le ministère de l’Économie et de l’Innovation

Aller au contenu principal