Trois MRC de la Montérégie s’unissent pour lancer une nouvelle campagne régionale de sensibilisation

Trois MRC de la Montérégie s’unissent pour lancer une nouvelle campagne régionale de sensibilisation

Les MRC de La Vallée-du-Richelieu, de Marguerite-D’Youville et de Rouville sont fières de lancer conjointement une campagne de sensibilisation tout à fait originale et unique! Fruit d’une étroite collaboration teintée de créativité entre les trois partenaires qui n’ont pas tourné les coins ronds, la série de concepts met en scène des situations du quotidien dans lesquelles plusieurs citoyen(ne)s se reconnaîtront. Dans le but de capter l’attention et d’encourager un changement de comportement favorisant une saine gestion des matières résiduelles, l’équipe a misé sur un ton accrocheur et humoristique à l’accent québécois.


Une série de sept visuels surprenants sera lancée progressivement selon des moments clés au cours des prochains mois. La campagne mettra en lumière divers enjeux liés à chacune des collectes sélectives municipales selon des axes de communication bien définis. Pour le bac brun (matières organiques), le facteur temps, la facilité d’utilisation et les odeurs seront les aspects démystifiés. La question de la qualité du tri des matières sera au coeur des visuels en lien avec la collecte du bac bleu (recyclage) alors que pour le bac noir (résidus domestiques), la réduction de son utilisation sera mise de l’avant. Avec cette campagne de sensibilisation, les MRC partenaires souhaitent susciter une prise de conscience collective sur l’importance de bien gérer les matières résiduelles pour protéger l’environnement, et du même coup, améliorer la qualité de vie de la population.


Dès décembre, juste à temps pour les Fêtes, deux premiers visuels seront déployés à l’échelle du territoire des trois MRC et leurs 27 municipalités par l’entremise des réseaux sociaux, bulletins municipaux, infolettres et panneaux d’affichage extérieur. La campagne fera probablement réaliser à bon nombre de gens qu’intégrer de petits gestes simples dans son quotidien, ça se fait en deux temps trois mouvements!


CITATIONS

« Il est capital de poursuivre nos actions d’éducation et de sensibilisation quant à l’importance d’avoir de saines habitudes de nos matières résiduelles. Tout débute par un bon tri pour avoir un impact réel sur la valorisation de nos matières organiques et recyclables et ainsi diminuer l’enfouissement. Cette campagne régionale captera l’attention et encouragera la population à se poser les bonnes questions et à poser les bons gestes! »

– Diane Lavoie, préfète de la MRC de La Vallée-du-Richelieu et mairesse de Beloeil

« La devise l’union fait la force prend tout son sens dans le cadre de cette nouvelle campagne régionale de sensibilisation que nous lançons avec nos amis et partenaires des MRC de La Vallée-du-Richelieu et de Rouville. La population des trois territoires a des réalités similaires et elle partage des enjeux communs notamment en ce qui a trait à la gestion des matières résiduelles. C’est entre autres ce qui nous a incitées à unir nos efforts et à collaborer pour développer une série de messages à saveur humoristique qui interpellera, j’en suis convaincue, les citoyen(ne)s et qui les amènera à poursuivre leurs efforts au quotidien. »

— Suzanne Roy, préfet de la MRC de Marguerite-D’Youville et mairesse de Sainte-Julie

« Plusieurs enjeux viennent interférer dans le quotidien de nos citoyennes et citoyens lorsqu’il est question de la gestion de leurs matières résiduelles. Peu importe que ce soit par manque de temps ou dû à la complexité du tri de la matière, nous avons un rôle à jouer comme intervenant pour favoriser un changement de comportement durable en leur faisant adopter des pratiques de récupération et de valorisation. J’invite donc tous les acteurs environnementaux ainsi que la population à partager notre campagne de sensibilisation sur les médias sociaux afin de rejoindre encore plus de gens. Avec un brin d’humour, nous espérons rejoindre notre population et faire passer un message important : chaque petit geste permettant de détourner de la matière d’un site d’enfouissement est positif pour notre environnement. »

– Jacques Ladouceur, préfet de la MRC de Rouville et maire de Richelieu

Aller au contenu principal